Voyage en CO2

Thierry Lefebvre, Cécile Raynal, Voyage en CO2. De la Grotta del Cane de Naples à la Grotta del Cane de Royat-Chamalières, Paris, Glyphe, 2020, 202 p.

Le dioxyde de carbone (CO2) n’a été formellement identifié que durant la seconde moitié du XVIIIe siècle. Mais, depuis la Renaissance, on pouvait constater sa nocivité dans une ­anfractuosité volcanique située près de Naples : des animaux, le plus souvent des chiens, étaient soumis au gaz insidieux qui s’y accumulait, afin de satisfaire la curiosité des voyageurs. Ainsi naquit le mythe de la « Grotte du chien », bientôt répliquée avec succès à Royat-Chamalières.

C’est l’incroyable histoire de cette attraction pluriséculaire, ancêtre des dispositifs de vulgarisation scientifique, que retrace cet ouvrage.

Pannes et accidents (XIXe-XXIe siècle)

“Pannes et accidents (XIXe-XXIe siècle). Au cœur de l’économie, des techniques et de la société”, sous la direction de Guy Lambert et Olivier Raveux

Couverture du n° 11 | 2019Les pannes et les accidents des systèmes de production de biens et de services n’ont pas encore retenu l’attention suffisante des historiens. Le fait est d’autant plus surprenant que ces événements ne sont pas rares, mais rythment bien au contraire la marche des techniques et les activités quotidiennes des économies et des sociétés.

Continuer la lecture

Pierres de construction

Pierres de construction

Auteur(s) : François BLARY, Jean-Pierre GÉLY
Date de parution : 03/12/2020
300 p. | 17 × 22 cm | 200 ill. | br.
Collection : Orientations et méthodes – n° 34 dans la collection

La pierre de construction est dotée d’une riche histoire. Utilisé depuis l’Antiquité, ce matériau noble et solide a connu un renouveau ces trente dernières années grâce aux nouvelles techniques d’extraction et de taille. Son usage s’est ainsi étendu à des édifices plus variés malgré la concurrence croissante du béton et du verre.

Continuer la lecture

La traduction comme dispositif de communication dans l’Europe moderne

La traduction comme dispositif de communication dans l’Europe moderne, Sous la direction de Patrice Bret et Jeanne Peiffer Paris, Hermann, Histoire des sciences, [2020], 248 p.

Quand elle n’a pas été négligée, voire occultée, la traduction a souvent été considérée comme un simple vecteur de diffusion dans un espace linguistique autre, ou comme une altération du sens, une adaptation souvent assimilée à une trahison. L’œuvre se construit aussi avec le traducteur qui contribue à l’appropriation culturelle du texte, à son enrichissement et à sa critique.

Continuer la lecture