Collecter, collectionner, conserver – Congrès CTHS Nantes 2020

L’appel à communications pour le prochain congrès du CTHS vient d’être publié.
Ce congrès se tiendra à Nantes du 22 au 25 avril 2020. Il est organisé par la section sciences, histoire des sciences et des techniques et archéologie industrielle du CTHS et un comité local d’organisation. Il a pour titre Collecter, collectionner, conserver.

Les réponses à l’appel peuvent prendre la forme de propositions de communications, de propositions de sessions, non strictement monographiques et comprenant plusieurs communications, ou de tables rondes. Les propositions peuvent s’inscrire dans les thématiques suivantes :

  • QUELS OBJETS ? Qu’est-ce qu’une collection ? La diversité des collections
  • QUELS ACTEURS ? Collecteurs, collectionneurs, conservateurs. Les institutions
  • QUELS OBJECTIFS ET QUELS PROCESSUS ? La genèse entre ambitions, volontés et concours de circonstances. Sens et usages. Organiser la collection. Rendre accessible la collection. Collections et territoires
  • VIES ET DEVENIR DES COLLECTIONS L’économie des collections. Histoires de collections. Fins de collections. Les collections à l’ère du numérique

La date limite de dépôt des propositions de communications a été fixée au 15 octobre 2019.

Toutes les informations relatives à ce congrès sont disponibles sur le site Internet du CTHS.

145e congrès des sociétés savantes (Marseille, 2019) : Le réel et le virtuel

Qu’ont en commun un meeting politique animé par l’hologramme d’un candidat, le lancement d’une fusée virtuelle avant celui d’une fusée réelle à Kourou, la visualisation
numérique de la grotte Cosquer ou des étapes de la construction de la cathédrale d’Amiens ?
Leur point commun est de construire des relations entre nous et le monde qui nous entoure, en articulant le réel et sa représentation, le réel et son imaginaire dans un processus cognitif propre à l’être humain.

Continuer la lecture

143e Congrès du CTHS – Paris 2018 – La transmission des savoirs

La Transmission des savoirs
Paris, 23-26 avril 2018
Présentation

À l’exemple de celles qui les ont précédées, nos sociétés modernes, démocratiques, considèrent la transmission des savoirs comme un enjeu majeur pour leur survie. En fait, il n’existe pas de vie sociale durable sans cette transmission. Tantôt empiriques et traditionnels, tantôt construits (savoirs scientifiques, techniques, culturels et artistiques), ces savoirs incluent aussi les diverses formes de savoir-faire et de savoir-vivre (en famille, en société ou au travail). Des origines du peuplement humain de l’Europe et du monde à aujourd’hui, il reste beaucoup à découvrir (ou à redécouvrir) sur les acteurs, les facteurs, les vecteurs et les moyens de la transmission de ces savoirs. Continuer la lecture